Comment rendre une photo poétique


Procession liturgique à Jodhpur

J’ai souhaité réaliser une photo poétique sur deux passantes. Que distingue-t-on sur cette photo en noir et blanc. Une passante habillée d’un jilbab noir, un panneau publicitaire représentant une passante, une grille, un bâtiment, un panneau de signalisation. Est-ce suffisant pour y entrevoir de la « poésie » ?


Voilà une photo qui m’a posée problème au départ. La couleur pour le projet « Rajasthan dans le cadre » s’était imposé naturellement pour l’ensemble des photos. Mais pour cette photo-ci, l’ensemble des lignes verticales, de la forme triangulaire des deux sujets, les rectangles constitués par la grille, le panneau publicitaire  JCDecaux et le bâtiment lui-même aurait perdu de leur potentialité poétique si la photo avait été en couleur. En outre, le traitement noir et blanc accentue l’intemporalité et l’irréalité de l’image, ou tout au moins une certaine ambiguïté qui ne m’est pas déplaisante. Et l’ambiguïté d’une photographie n’en constitue-il pas le principal atout esthétique?

En poésie, en chanson, en littérature, en musique, la répétition donne du rythme, elle ponctue poétiquement l’énoncé. Ici, l’écho visuel relayé par la récurrence des formes géométriques, de mon propre point de vue, nourrie la cohérence de cette photographie. En prenant l’exemple de la photo ci-dessus, la somme d’indices plastiques connectés entre eux, comme les lignes verticales, les cadres rectangulaires, le disque formé par le panneau d’interdiction, sont autant de signal rythmique qui suggère une relation riche en interprétations dont je vous laisse la liberté d’en  trouver les clés selon votre culture personnelle ou vos émotions propres.

L’œil est en effet captivé par la répétition des motifs qui, stylistiquement, introduit des relations supplémentaires comme l’écho visuel de la passante en jilbab et celle en sari sur l’affiche. Ainsi, les répétition visuelles rapprochés par leur signifiant et leur signifié étant confronté : ils deviennent des point-clefs de l’image, comme ils le seraient, en d’autres termes des mots clés d’une poésie.

J’ai souhaité moins réaliser une photo documentaire qu’une photo artistique. La photo documentaire n’a que faire du jeu ludique de la mise en relation d’éléments visuels à des fins poétiques. Elle vise à informer avant tout alors que ma photographie cherche à divertir… Ce qui est le rôle d’une photo poétique.


Texte et photos : Serge Bouvet




2 réponses à “Comment rendre une photo poétique”

  1. Poem Passion dit :

    divertir et étonner tel serait le rôle de la poésie? peut-être,
    j’ajouterais même, aussi.
    comme en photo ou peinture,
    le rêve et les émotions y font également leur apparition.
    pour moi une photo poètique est celle qui m’inspire,
    qui m’émeut, m’étonne, me surprends…
    exactement comme une belle poésie.
    cette photo-là est étonnante et surprenante voir même intriguante,
    c’est assez pour qu’elle soit déjà à mes yeux poètique.

    merveilleuse journée à vous
    Agnieszka de Poem Passion

Laisser un commentaire


1 + cinq =

Protected by WP Anti Spam